Articles avec #retour en france tag

Publié le 17 Avril 2013

Tout le monde se prépare à l'expatriation mais peu de personnes parlent de la vie après l'expatriation, l'impatriation.

 

Je l'ai vécu 2 fois après une période de plus de 6 mois en Chine, et les retours sont toujours assez difficiles.

 

On se prend une claque, on revient à la 'réalité de la vie'. On a 6h de décalage horaire à rattraper en un temps record car se lever à 2h du mat' et se coucher à 19h c'est pas vraiment le rythme rêvé. On se sent étranger dans son propre pays, dans sa propre ville, dans sa propre maison. Tout devient nouveau ou presque, on doit essayer de retrouver ses repères qui parfois ne sont plus, on doit se réadapter en plus de temps que si on était expatrié car personne ne sait que vous revenez d'une expatriation, dommage d'ailleurs. Vous avez envie de crier au monde entier que oui, vous êtes partis à plus de 9000 km de cette ville, que oui, vous préférez l'étranger, que oui, vous trouvez que le système français est à revoir sur de nombreux points, que oui, la France est en retard au niveau de son développement …

 

Vous faîtes beaucoup de comparaisons avec Shanghai, ce qui énerve votre entourage car ici, on n'est pas à Shanghai (encore dommage), mais vous aimeriez que certaines choses se référent justement au mode de vie chinois, et vous avez envie de faire bouger les choses mais rien ne changera.

 

Et puis il y a tous ces papiers administratifs, dont vous aviez un peu oublié le fonctionnement et les démarches à faire. Alors dès le retour, on se retrouve avec les papiers de la sécu, les papiers de l'assurance de la voiture, les rdv médicaux, les courriers administratifs à renvoyer, le numéro de téléphone français à réactiver, …

 

Revenir dans sa ville, c'est aussi revoir ses amis mais rester en contact avec toutes les belles connaissances faites en peu de temps, donc c'est un ascenseur émotionnel que de dire au revoir à certains et d'être excité à dire rebonjour à d'autres. Il faut aussi dire au revoir à Shanghai, et rebonjour à Nice.

 

Vous vous habituez à 'faire votre touriste' à Shanghai, un statut qui plaît beaucoup aux étrangers en Chine car tous les coins de rue sont remplis de scènes surprenantes et chaque scène est unique, à immortaliser. J'ai donc poursuivi mon choix de faire la touriste dans ma propre ville, avec un autre regard afin de me mettre dans la peau d'une touriste ordinaire. D'ailleurs, on ne me prend plus pour une Russe ou une Américaine, je redeviens bien une pure Française. Mais effectivement, quand on change sa mentalité, Nice est une belle ville touristique remplie de Chinois #Bonjour les ptits Chinois !

 

Quand on revient d'expatriation, on ne doit surtout pas regretter ce que l'on n'a pas eu le temps de faire, de visiter, d'explorer. Il faut maintenant regarder en avant et profiter de l'instant présent et faire, visiter, explorer là où on se trouve.

 

J'allais oublier, l'impatriation, c'est quand même le bonheur de retrouver de la vraie nourriture, et surtout de la bonne nourriture française ! Je dois avouer que le camembert ou un bon steak m'avaient manqué ! Mais dans tous les cas, Shanghai a aussi nos bons produits français dans les supermarchés pour expats, au prix fort forcément. Mais quand on aime, on ne compte pas, n'est-ce pas ?

 

Bon courage à tous ceux qui comme moi reviennent d'expatriation sans vraiment le vouloir #mercilevisa et qui savent que demain, dans 2 mois ou dans 2 ans, ils repartiront avec encore plus de détermination et de motivation que jamais :)